NEW : Le reggae fait son entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO

Une culture enfin sanctuarisé

Comme le relate France 24, la ministre de la Culture jamaïcaine a réagi avec fierté à cette annonce : "Le reggae est exclusivement jamaïcain. C'est une musique que nous avons créée qui a pénétré partout dans le monde". Et en effet, le reggae, qui fut pendant longtemps la voix de certaines communautés marginalisées, est "désormais joué et adopté par une importante partie de la population, tous groupes ethniques et religieux confondus, et indépendamment de leur genre. […] La musique garde son rôle de moyen d’expression de toute la population."

Si le reggae est devenu gage de pacifisme, d’universalisme et de rébellion des peuples opprimés, c’est qu’il fut le témoin de l’évolution des Amériques. Ayant émergé vers la fin des années 1960, il a suivi de près le peuple jamaïcain à la suite de son indépendance. Le reggae est ainsi né d’un amalgame de sonorités venant des sociétés marginalisées de l’Ouest de Kingston, comprenant d’anciens rythmes de Jamaïque, des Caraïbes, d’Amérique du Nord et d’Amérique Latine. La soul et le rhythm’n’blues se sont rapidement intégrés à cette mosaïque de sons, la faisant évoluer vers le ska, puis vers le rocksteady, et enfin vers le reggae. Aujourd’hui indissociable du mouvement rastafari, ce genre musical fut principalement popularisé par la figure emblématique de Bob Marley.

 

 

source/ https://www.lesinrocks.com

Univers: 
blb station's picture

blb station